Questions à se poser

Questions à se poser avant d'adopter des gerbilles:

- est-ce que j’ai suffisamment de place chez moi pour installer les gerbilles dans un endroit protégé des courants d’air, de l’ensoleillement direct, du bruit et de  la fumée de cigarette ?

- est-ce que je dispose des moyens financiers pour les besoins courants tels la nourriture et le sable, les équipements (cage, abreuvoir, biberon…), payer d’éventuelles factures de vétérinaires ?

- Suis-je capable de m’occuper quotidiennement pendant 4 ans environ d’au moins deux gerbilles, leur donner à manger, changer leur biberon, renouveler le sable et m’occuper d’elles ?

- Est-ce qu’aucun membre du foyer ne souffre d’une allergie au foin, à la paille, à la poussière ou aux poils d’animaux ?

- Y a-t-il une personne qui puisse s’occuper aussi bien que moi de mes gerbilles pendant mes vacances ou en cas de maladie ?

- Suis-je assez tolérant à l’égard des petits bruits fréquents de grattage et de grignotage des petits rongeurs ?

- Est-ce que je les laisse dormir lorsqu’ils se sont isolés ?

- Est-ce que j’ai des enfants de plus de 10 ans qui ont un comportement responsable envers les animaux ?

Ou, si les enfants sont plus jeunes, est-ce que je les laisse entrer en contact avec les gerbilles uniquement en ma présence ?

- Suis-je au courant qu’il ne faut en aucun cas saisir, voire soulever la gerbille par la queue qu’elle risque de perdre ?

- Est-ce que l’accumulation de poussière plus intense autour de la cage me laisse indifférent ?

- Est-ce que je suis capable de surmonter le dégoût à l’égard d’insectes alimentaires tels que le grillon domestique ?

 

Si vous avez répondu clairement oui à toutes ces questions, la gerbille est la « colocataire » idéale pour vous.

 

Madlen Wendt (Les Gerbilles- Ed. Artémis)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site